365 jours pour tout connaître du Québec

Bienvenue !

Archive pour mai, 2007

« La » job en poche, en route simone !

Posté : 31 mai, 2007 @ 11:47 dans Non classé | 3 commentaires »

 Mardi 29 mai

Sans contrat écrit, aucune preuve d’embauche, je file au numéro 500 de la rue rené levesque « van houtte »imgp2856b.jpgpour ma première journée de boulot.

Ghislain m’accueille, le gérant, à peine entrée il me propose un café « corsé » ou « velouté »…va falloir m’habituer !

Puis nous entrons dans le cagibit qui sert de bureau pour que j’enfile la tenue !et oui, à ma grande surprise les employés de van houtte se doivent de porter casquette, chemise imgp2711b.jpget tablier (il me conseillera par la suite de remplacer mes chaussures orange par des espadrilles noires!! »)!!

imgp2845b.jpgPuis je me dirige vers le comptoir pour une première approche chapotée par ghidlain et lynda, pour le premier jour je suis assignée aux cafés..j’écoute avce attention les instructions, nous sommes 7 employés derrière le bar, tous sont quebecois et certains sont incompréhensibles, c’est bien tant mieux je vais m’habituer à l’accent et aux expressions locales !imgp2855b.jpg

Guillaume, le co gérant français, m’explique aussi quelques trucs et astuces..

La matinée se passe tranquillement, puis arrive l’heure du déjeuner, assez speed, les employés du builing défilent pour manger sous marins, salades, soupes, muffins, « carrés »(4/4), boire cafés « corsé » « réguliers » « déca » « allongé » « latté », jus de fruit, smooties (glace avec fruit frais sans sucre ajouté…personne n’a l’air d’aimé ça…ils sont quand même bien américains dans leur alimentation!), verres d’eau glacé (toujours !)

Première incompréhension envers une cliente qui me demande des « napperies », je pense au set de table mais non ceux sont les serviettes ! Les napperons ou papier sont les sets !imgp2850b.jpg

Cette première journée se passe assez bien, ghislain ne cesse de me répéter « oué super, c’est correc’», ça me conforte, ouf, je ne vais pas être virée ce soir !

Puis Lynda, responsable des pourboires, me remet ma part extraite de mon verre « chloé », c’est elle qui gère ça, ce qui explique pourquoi elle compte règulièrement la cagnote sur le comptoir ù les clients déposent leurs pourboires…
Je sors de là, contente mais crevée, demain je prolonge d’une heure (ici, ça veut indirectement dire que tu as bien bossé, parce qu’on commence toujours par un mi temps puis si tout se passe bien, on augmente tes heures).

Pour vous donner une idée des conversations de café québecoises :

« allo, un latté s’il te plait (tous se tutoient) », « dans un verre (gobelet)? », « oui merci », « pour ton diner (déjeuner), ya un cabaret en face (plateau) et les ustensiles (couverts) devant toi, les napperies (serviettes) sont là »…pour le dessert, le spécial du jour « la tarte aux pacanes (noix de pécans) ». Puis mise en situation : la cliente Mme Deschamps (nom très répendu ici !) tend sa carte : « c’est poche (con), on prend pas interac (cartes bancaires) » lui répond la serveuse, « c’est plate (chiant). remarque c’est pas si pire (pas grave) «  réplique alors Mme D , « j’ai du change (de la monnaie) », « merci bonjour (aurevoir) ».

Rigolez, tout ça est bien perturbant au démarrage ! enfin on s’y fait doucement et on essaie de ne pas faire répéter les clients 4 fois en leur avouant pour finir « navrée, je ne comprends pas le québecois!! »

Action…Réaction

Posté : 31 mai, 2007 @ 11:35 dans Non classé | 1 commentaire »

Semaine du 28 mai…

Alors le Québec, c’est aussi la facilité…pour trouver un boulot, une coloc, un vélo…

Lundi : j’applique (postule) dans un van Houtte, une grande chaine de bistro cafet, pour un poste de serveuse. Mardi matin, coup de fil du patron « ok c’est bon tu commences demain!’. Voilà ces deux phrases résument parfaitement le marché de l’emploi montréalais. Tu veux bosser ? dans la journée tu peux trouver !

Pour le sport en ville, l’idéal reste le vélo…je me rends donc dans la foulée de l’entretien à la station de métro « mont royal »…metro pour acheter un vélo ? seriez vous tentés de penser…et bien oui, aussi bizarre que cela puisse paraitre, c’est à la sortie de cette bouche de métro, que j’aperçois une pancarte « vend vélos » sur la fenêtre d’une petite maison ..je m’approche et aperçois à quelques mètres un coin de jardin, bordé par une géante poupée gonflable nue (plus tard je comprendrais qu’elle a une place stratégique…pour attirer l’attention !)…je me rapproche encore un peu plus, et aperçois trois vélos et en arrière un kébékwoi, affalé sur une chaise longue sous son parasole, bedaine bidonante et gougounes aux pieds, il se lève , et me propose un des vélos pour pas cher. Nous commençons la négociation, pas évidente quand on ne capte qu’un mot sur deux !…Il les a certainement récupéré je ne sais où, trafiqué, peu importe, il les vend, et je dis banco ! je repars dons tout sourire, enjambe ma super  »bécane » certainement volée (et que je me ferais surement piquer prochainement..)et file à toute allure dans la ville, cheveux au vent, le pied !

Pour situer le cadre, qui vaut tout l’or du monde, je joindrais une photo au prochain article !

Ensuite Montréal, c’est le royaume de la coloc…

C’est à la deuxième visite que je trouve enfin une coloc, composée de 2 québecois et une mexicaine, plus de détails quand j’aurais emménagé…la semaine prochaine !

Week end diversifié

Posté : 31 mai, 2007 @ 11:20 dans Non classé | 1 commentaire »

Samedi 26 et dimanche 27 mai

….qui dit Québec dit grands espaces…

Au Canada, on distingue les parcs québecois et les parcs canadiens, encore une preuve de l’éternel duel !

Nous voilà donc partis, Estelle, Bertrand, Thais et moi au parc du Mont Saint Bruno, parc fédéral, à quelques minutes de chez eux. Un parc mesurant quelques kilomètres, à la joie des randonneurs qui marchent l’été et des skieurs dévalent ses pistes l’hiver. L’entrée est payante, comme c’est le cas pour tous les autres…le prix comprend la surveillance et l’entretien. Bizarrement il n’y a aucun controle de tickets à l’entrée, on comprend cependant vite pourquoi : tous les québecois sont honnêtes et réglos, s’en est presque déroutant !!

Avant l’effort, le réconfort (un peu de fantaisie!), après quelques minutes de marche, nous nous attablons au bord d’un étang pour pique niquer, nous sommes cernés par l’abondante végétation et les écureuils, on a vu pire comme embusquade ! Eclairé par un soleil radieux…il ne manque rien à ce cadre idyllique…enfin si on creuse : allez un pastaga pour avoir les yeux qui brillent un peu plus !

imgp2619b1.jpgimgp2629b.jpg…Comment dire…c’est le pied !

La digestion étant faite, nous empruntons un des nombreux sentiers en direction du grand lac;  a ce propos j’ai oublié de vous signaler qu’ici tous les sentiers sont balisés, fléchés, indiqués, nettoyés. Ah la nature est bien faite n’est ce pas  !Et ne vous risquez pas à emprunter les chemins brousailleux, et d’une c’est interdit et de deux vous pourriez vous laisser surprendre par une étrange pancarte imgp2634b.jpget voilà maintenant vous pouvez vous gratter…c’est « plate » (chiant) hein ?!

Et puis il n’est pas indispensable de s’éloigner des sentiers battus, car vous croiserez quand même  les plus beaux coins, parfois comparable  à nos champs d’oliviers imgp2628b.jpg…un lac qui vous prouve le contraire, nous sommes bel et bien au québecimgp2636b.jpg..on croise même certaines maisons où demeurent les privilégiés de Saint Bruno, cadre rêvé, grand jardin, belle architecture, petite barque sur le lac, tout y est …imgp2654b.jpg…Un pti coin de paradis

En  souvenir de cette magnifique balade, quelques piqures de maringouins !

 Dimanche

…qui dit Montréal dit culture…culinaire !…

Partis pour une journée culturelle dans Montréal à l’occasion de la journée Portes Ouvertes des musées, nous sommes contraints de changer le programme à cause de la pluie..journée gourmande à la place…bonne compensation en perspective !

Nous commençons la tournée gargantuesque, en nous rendant aux « saveurs gourmandes » dans le Vieux Montréal, une manifestation qui mêle dégustations, recettes, sur un fond coloré de stands plus apétissants les uns que les autres…on peut donc gouter ou sentir les spécialités locales, comme l’érable, le chocolat, les bagels, les gateaux d’avoine, les crèmes glacées…j’avoue avoir plus dégusté qu’observer !!imgp2685b.jpgimgp2689b.jpg

S’étant mis en appétit, rien ne nous a semblé plus logique que d’aller dîner (dejeuner)! Mes supers guides m’amènent alors dans le premier resto où eux même sont allés « egg.. » dans le Vieux Montréal. Déco bric et broc, haut plafond, odeur alléchante, tout pour plaire encore une fois.

A peine installés, la serveuse propose des cafés « réguliers » (entendez par là un café normal…pour eux…donc dilués !)..avis aux grands amateurs de boissons aux températures extrêmes …au resto on vous laisse généralement le choix entre un café bouillant ou un verre d’eau glacé !. Place ensuite au choix du menu, après avoir hésité entre les hambourgeois, les smoked meat, poissons grillés, omelettres, chicken chips…je suis les conseils d’estelle en optant pour « l’assiette du chef « , caloriquement ultra super méga extra riche ! composée de spécialités : fèves au lard, omelette, patates, bacon, jambon, saucisses, et pour la touche « fraiche » (très souvent présente dans les plats): pastèque, melon et ananas…juste pour se donner bonne conscience !imgp2692b.jpg

 

 

 

C’est tout bon !

Posté : 30 mai, 2007 @ 9:25 dans Non classé | 2 commentaires »

Vendredi,
coup de fil de laurence  » salut chloé, si tu es toujours ok, nous avons selctionné ta candidature donc tu rejoins notre équipe pour le festival de jazz en tant que chargée d’accueil »…

YYYiiiiiHHHHaaaaa ! c’est tout bon, un premier pas dans un festival de renommée, c’est bon pour le moral !

Pour faire simple, je vais être assignée à un poste d’accueil, de surveillance, de point infos…un peu de tout donc. Nous sommes 150 chargés d’accueil…si vous avez l’occas, allez jeter un coup d’oeil sur le site, vous comprendrez pourquoi une telle équipe est nécessaire, c’est absolument énooorme ! 1 million de personnes sont attendues chaque soir et ce pendant 10 jours successifs. Toute une partie du centre ville de Montréal est fermé aux voitures, des concerts gratuits payants, en salle, en extérieur, une programmation dingue, bref que du bonheur en perspective !

  • www.montrealjazzfest.com

  •  

     

     

    week end ensoleillé

    Posté : 26 mai, 2007 @ 6:53 dans Non classé | 1 commentaire »

    Samedi 20, dimanche 21 et lundi 22 mai !

    Un long week end s’annonce, avec le lundi ferié, avec 3 choix :

    - fête de la reine / – fête des patriotes/ -fête du dollars canadien

    Bah oui, allez comprendre, chacun trouve midi à sa porte, ici les purs laines fêtent les patriotes, les canadiens de coeur la reine mère et les autres le dollars…quoiqu’il en soit, personne ne travaille ! Le combat perpetuel des canadiens/ quebecois!

    Samedi,

    Je me rends aux célèbre marché Jean Talon, situé dans le quartier de la « petite italie » de Montréal. Rien d’étonnant à cela, il suffit de sortir de la bouche de métro pour plonger dans cette ambiance latine, chaude, vivante et chaleureuse ! Les « tonios » italianos hurlent, les mamas rient à pleines dents, et les petits courent dans tous les sens… Nous voilà dans les allées du marché, fleuri, gourmet, odorant, on salive à chaque stand…on trouve bien sur les produits locaux, avec une crèmerie (glacier) qui me fait fondre pour la glace caramel érable, aie !, un pizzaiolo ma qué bueno, des pastas à la sascia, et les fruits et légumes de saisons éclairés par le soleil matinal. Le bonheur !

    J’y retrouve benjamin et noémie, un couple de français installés à Montréal depuis quelques années, après un passage touristique transformé en « coup de foudre ». Ils ont beaucoup bougés et parlent couremment l’anglais, l’espagnol et l’italien. Ils habitent le quartier et y ont été parfaitement intégrés, ils échangent des « ciao » « hola » « hello » à tout va !

    Après s’être pris un pti gouter (acheté dans la chaine « 1ere moisson »…seule boulangerie qui ressemble fortement aux nôtres, avec du vrai pain et des ptis gateaux qui vous font laisser trainer la langue en vitrine), nous partons pour une visite de différents quartiers réputés de montréal : le plateau Mont Royal (quartier des français) qui s’apparente à un village plutot animé ; Westmont, le quartier le plus huppé de Montréal, peuplé d’anglais, qui veulent marquer leur différence….contrairement à tous les panneaux qui signalent « arrêt stop » de Montréal, eux ont installé les leurs « stop » pour délimiter l’espace anglophone !; s’en suit « la petite patrie », une ancienne zone industrielle, remodelé présentement en immeubles et lofts ; puis direction « Verdun », un quartier populaire, qui gagne à être connu pour son emplacement et son environnement (une piste cyclable qui longe le canal de Lachine vient d’y être aménagée, avec des terrains de jeux…). ; nous terminons cette visite par des détours sur les plus grandes avenues de Montréal : ste catherine, Maisonneuve et Sherbrooke…le tour est fait, les photos suivront, un peu d’imagination en attendant !

    Dimanche,

    30°C, ciel dégagé, l’été est bel et bien arrivé…Bien sûr nous sommes en ville, avec 3 millions d’habitants, ça chauffe, ça pègue et ça pollue !bienvenu !

    Et oui, Montréal est la reine des extrêmes, de -30°c (sec) en hiver, elle passe sans complexe à +30°C (humide) en été, il faut le savoir, et s’y préparer psychologiquement mais après tout ça n’est pas pire qu’une canicule française ! Les montréalais attendent avec tant d’impatience la chaleur, qu’une fois arrivée, tous se précipitent sur les terrasses de café pour boire un breuvage « belle gueule »imgp2493b.jpg

     , enfilent shorts en minijupes en tout genre, chaussent leurs boubounes (tongues), chargent les sacs de bagels (spécialité montréalaise) ou de sous marins (sandwichs) imgp2520b.jpget partent se faire dorer la pilule au soleil dans les nombreux parcs de la ville (lafontaine, Mont Royal, Dorchester, Westmont,…et j’en passe !)

    Lundi,

     Direction Pointe Claire, à L’ouest de L’île de Montréal, c’est en réalité un quartier de Montréal qui ressemble à une petite ville. J’y découvre le lac lakeshore, qui est une partie du fleuve Saint laurent,laclakeshore1b.jpg, bordé d’arbres, de véritables green, il a été amménagé sur toute sa longueur pour permettre aux kébékwois de s’y prélasser les fins de semaine (le week end), pour les jeunes d’assister à des concerts nocturnes d’été, pour les familles de se balader, et pour les personnes agées de déplier leur fauteuil « quechua » juste au bord et jacasser avec les voisins !

    Pour améliorer les alentours, la mairie du quartier rachète tous les terrains grace à son droit de priorité (beaucoup de maisons étaient en bordure il y a quelques centaines d’années…) pour démolir les maisons et faire des aménagements paysagers. Le rendu est assez exceptionnel, rien ne traîne, c’est vert, c’est clean, c’est de « toute beauté » ! IL n’est pas étonnant non plus de voir des carrés de pelouse « propriété privée » sur les abords du lac. Ils appartiennent en réalité aux propriétaires des maisons avoisinantes (qui s’en servent uniquement pour pique niquer près du lac!).

    Toutes les maisons situées près du lac, sont les plus dispendieuses du quartier, pour leur ancienneté, leur emplacement, ou leur typicité…maisonstypiques2b.jpg les constructions en bois sont typiquement quebecoisesmaisonde1705c.jpg, celle ci est une des plus ancienne de l’île, de 1705.

    ces belles demeures sont bien souvent à la vente, car occupées par des personnes agées. ici, il est bien courant de voir des panneaux « open house », formule très utilisée ici, elle consiste à ouvrir sa maison au public en vu de la vendre;mR ET MME toulemonde peuvent donc venir visiter (les meubles restent aussi) un jour donné, en présence de l’agent immobilier qui gère entièrement la vente d’une maison.

    Lorsque la maison est vendue, les propriétaires ont recours bien souvent aux ventes de garage (vide grenier chez soi), qui consiste à déballer ses vieilleries devant son garage (pour avertir, beaucoup passent une petite annonce au préalable « vente de garage, venez acheter appareils électro ménagers, patins à roues alignés… ».

    Pointe Claire est une banlieue de Montréal extrêmement alme, très résidentielle, les habitants se font discrets, sauf le dimanche : jour de jardinage, la tondeuse est les arrosages sont forcément activés ce jour là…lors de la balade nous croisons même une québecoise arrachant tous les pissenlits de son jardin un à un…tout est minutieusement planté ou arraché et rien n’est laissé au hasard dans ce quartier résidentiel !

    Le week end s’achève, sur une note gourmande, Dorothée et moi filons manger un morceau dans un resto typiquement québecois. Au menu « pelures de patate »..oui oui une spécialité locale ! c’est un mélange de patate (avec les pelures grillées), bacon, cheddar et crème fraîche. Servi avec un grand verre d’eau glacé, comme toujours !

    123
     

    SEJOUR AU BURKINA FASO |
    UNE PASSION L' EGYPTE |
    Benjamin Sylvander |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Travelogue
    | Les CM1-CM2 de Soussac
    | Un nouveau départ