365 jours pour tout connaître du Québec

Bienvenue !

Archive pour septembre, 2007

l’Oustaloun s’exporte !

Posté : 25 septembre, 2007 @ 7:36 dans Non classé | 3 commentaires »

Jeudi 6 septembre,

En pleine période de rentrée, les parents décident de prendre leurs vacances au pays des caribous, bucherons et autres clichés ! C’est donc parti pour 10 jours de dépaysement total.

Arrivés à bon (aéro)port, avec une poupée gonflable au pied de papa et quelques heures de décalage horaire, nous partons avec hâte rue de Gaspé pour la visite officielle de mon nouveau img0834.jpgchez moi. Puis nous passons la soirée chez les cousins amélie et éric, qui nous ont concoté un bon souper, pour commencer en beauté ce séjour familial !img0077.jpgPour lutter contre le décalage, les parents se verront forcer de veiller au plus tard…C’est vers minuit que le glas sonne, pour une longue nuit de repos. Chapeau bas !

Vendredi 7 septembre,

Nous débutons cette magnifique journée d’automne autour d’un déjeuner québecois, composé des fameux bagels saint viateur accompagnés du fameux cream cheese, le grand classique ! puis nous partons faire un tour au marché jean talon, situé à quelques pas de chez moi. Les parents ouvrent grand leurs yeux, img0099.jpgrestent bouches bées devant cet endroit coloré, cette panoplie de produits, mix de spécialités québecoisesimg0081.jpg, françaises, italiennes. Les commerçants souriants comprennent vite que nous sommes touristes et certains se réjouissent de nous conseiller quelques recettes à la « québecoise ». Nous sirotons ensuite un café « régulier », le fameux café dilué, celui qui ne fait pas de mal mais ni de bien !

Nous poursuivons la visite dans le vieux montréal, où les rues sont souvent pietonnes, bordées de galeries d’art, de boutique design, ou encore d’attrape touristes avec le tee shirt « I love québec », ou encore le castor qui chante « je reviendrais à montréal » (allez j’admets, je pousse le bouchon un peu trop loin maurice ..). La place la plus célèbre de Montréal, la Place Jacques Cartier, s’est vidée en l’espace de quelques semaines; les touristes ne sont plus si nombreux à cette période de l’année, mais il y a les meilleurs ! Nous nous promenons ainsi sur le vieux port, img0122.jpgdans les rues, à la découverte de la cathédrale, img0105.jpgde quelques boutiques sympas, puis halte au « 2pierrots », le bar chansonnier connu, qui offre une vue plongeante sur le Saint Laurent. Au menu, du local : poulet, burger, bière et frites ! en avant les kilos…

Nous poursuivons dans le quartier chinois, imgp4189.jpgentrons dans une des boutiques spécialisées dans les plantes, pour l’achat de boîte dont nous ignorons totalement le contenu (pour les obtenir un échange oral en français anglais et chinois s’est imposé, situation assez locace dans ce coin de la ville !).img0140.jpgPuis nous lêchons quelques vitrines de la rue commerçante sainte catherine, pour saliver, se faire des envies et toucher avec les yeux !

Après cette journée bien remplie, le somum serait un pastis et pti apéro, tout est possible tout est réalisable,…img0146.jpgsurtout quand l’oustaloun débarque !!! ouiiiiiiii quel bonheur intense de pouvoir satisfaire ses papilles en sirotant un ricard, grignotant de la tapenade, du saucisson (fait maison qui plus est), du chèvre ; les saveurs de provence, les odeurs, les histoires, tout y est, retour aux sources !

Samedi 8 septembre,

Ce jour est à marquer d’une pierre blanche. Pourquoi ? ah l’inimaginable…

Dans l’optique de partir une semaine visiter le québec, nous décidons de louer une voiture chez Discount car. Après une bonne heure d’attente, de patience, de discussion avec le vendeur, nous voilà rendues, maman et moi, dans une nissan, d’un bleu électrique. le défi à relever : maman doit conduire une voiture automatique en plein coeur de Montréal. Jusque là, rien de très exceptionnel pensez vous sans doute. Mais c’est à cet instant précis, la passation du véhicule que la journée bascula ! maman, après avoir régler fauteuil rétro et compagnie, démarre en beauté…et freine de manière plutot brusque en pilant net au milieu de la route, oui nous comprenons alors que ds une automatique on n’utilise jamais une automatique ! Puis après entrainement dans le paté de maison, nous voilà parties rejoindre papa à l’autre bout de la ville. Nous empruntons une première rue, puis une perpendiculaire, et là pif paf pouf ni une ni deux, nous voici poursuivi par une voiture de police, girofards, appels de phare, tout y est…surprise, maman se serre pour les laisser passer, et là oooohhh la magie de l’inattendu : ils se garent derrière nous. Un flic et une flic sortent du véhicule, pas très souriants, et se rapproche de nous…montée d’adrénaline du côté des françaises en tort  » a priori »nous n’en connaissons alors pas la raison… »bonjour, les papiers svp, savez vous que vous venez de prendre une rue en sens interdit à l’instant ? »nous demandent ils très calmement.. »comment ? mais on savait pas, on est touriste, on vient de louer cette voiture qui fonctionne mal en plus… » on essaie ainsi de passer pour des victimes et obtenir la compréhension du flic , chanseuses, nous repartirons sans amende, mais avec un bon coup de stress !!

Le trip peut commencer, avec un démarrage assez costaud.

En début d’après midi, nous filons vers québec, en empruntant la « route du roy », première route reliant montréal à québec, constituée de petites routes bien plus dépaysantes que les autoroutes gratuites du québec. C’est en vaquant ainsi que nous découvrons une petite plage privée au bord d’un lac, imgp4226.jpgnous laissant rêveur imgp4223.jpgsur la suite du périple, que nous dégustons le pudding aux bleuets vendu en bord de route, et achetons quelques mets au marché de fruitset légumes implanté au milieu de nul part…imgp4196.jpg

Puis nous terminons cette belle journée, dans la seconde ville la plus ancienne du québec : Trois Rivières. Célèbre pour son centre historique, composé principalement de monuments religeuximg0012.jpg et de parcs parfaitement entretenus. Après avoir tergiversé sur le logement du soir, nous optons pour l’auberge de jeunesse, tenu par un jeune couple, très clean, spacieuse et très bien située. Nous sortons dîner rue des Forges, LA rue animé de cette petite ville, et rentrons nous coucher, crevés par les émotions de la journée !

Dimanche 9 septembre,

Levés de bonne heure, nous décidons de nous balader dans les rues de la ville, et en retiendrons, les rues très « américaines » de par les maisons, des fils électriques à profusion (spécialité du québec!)troisrivires26.jpg, mais aussi les maisons qualifiés d’ »anciennes » par les locauxtroisrivires.jpg. De beaux et immenses bâtiments,troisrivires33.jpg signes d’une richesse ecclesiastique dans ce coin de pays, il n’y a pas si longtemps de cela. La ville est très marquée par cette influence, mais les habitants ne la tolère pas toujours.

Nous poursuivons la route, en direction de Québec. C’est à mi chemin, que nous décidons de faire une halte dans la campagne profonde, au plus grand festival western du canada « Saint Tite ». Plongés dans le québec profond, nous voilà rendus dans un village de 400 habitants à l’année, transformé en vitrine nationale de country, cows boys, et santiags !Sur une semaine, le festival attire plus de 400 000 visiteurs,.img0172.jpg..! Arrivés à temps pour le grand défilé d’ouverture,img0160.jpg nous voilà plantés au milieu d’une foule de québecois, img0017.jpghabillés pour l’occasion, le dépaysement est total, intense, drôle, surprenant et mémorable !

Danseurs, clowns, fermiers, chevaux, mascottes, sponsors se succèdent dans la rue principale, le tout sur un fond de musique country, dans des odeurs mêlant bière et frite, les gens sont euphoriques, tous se prêtent au jeu, rient, dansent, applaudissent, photographient les stars du moment ! après deux bonnes heures de parade, nous quittons la rue principale pour découvrir les quelques autres rues aménagées pour l’occasion : boutiques de bottes de la marque « boulet », de santiags, chapeauximg0171.jpg, img0197.jpg« croustilles fait maison », cuir, guitares, stands de jeux, de bouffe.img020.jpg.. Des looks comme on n’en verrait nul part ailleurs, du motard jusqu’au vieillard ! les habitants de saint tite ont aussi joué le jeu en décorant leurs maisons, les balcons, les jardins, rien ne manque ! On peut apprécier quelques démonstrations de danse country sous des chapiteaux, où québecois imbibés de bière donnent le tempo parallèlement aux musiciens !

La culture « western » est bel et bien implantée au Québec !img0212.jpg

Après cette halte « pure laine », nous filons droit vers la ville de Québec, où nous passerons la soirée, en savourant de bonnes côtes levées chez « le cochon dingue », adresse imanquable de la ville, et en dégustant une bouteille de rouge, au prix ahurissant  »québecois »( le monopole de la SAQ : société des alcools du québec, incite à la non consommation et à la ruine), ça n’a pas de sens, comme ils disent.. Enfin, nous digererons cet excellent repas dans nos lits peu conforts de l’auberge de jeunesse exigûe de québec…le petit déjeuner rattrapera cette nuit agitée !

Lundi 10 septembre,

Sortis de Québec, nous allons admirer les chutes de Montmorency, img0242.jpgplus hautes que Niagara falls mais plus étroites img0246.jpg! img0245.jpgVue sur Québec et l’île d’Orléans, nous savourons ces paysages, img0235.jpgà quelques 200m de hauteur.

Puis direction l’île d’Orléans, située juste en face de Québec, mesurant quelques 70kms de longueur. Au programme, une promenade touristique : img0294.jpgbalade et pique nique sur les bords du saint laurent,img0252.jpg pause à la chocolaterie, la cidrerie, la fumerie…faut faire vivre les locaux ! Nous ouvrons garnd les yeux pour ne rien manquer de ces belles maisons img0331.jpgqui bordent la routeimg0269.jpg réservées aux privilégiés, img0273.jpgdes paysages, des champs, des galeries, des boutiques toujours flêchées, les touristes sont plutot bienvenus ici…un bel endroit pour quelques heures de promenade.img0277.jpg

Nous reprenons ensuite la route pour nous rendre aux portes de la région de Charlevoix, au nord ouest du saint laurent. Baie saint paul est une petite ville d’artistes, où galeries d’art, restos et cafés se succèdent, tout cela concentré dans la rue principale de « Saint jean Baptiste ». Nous passerons la nuit dans le gîte des saules,img0355.jpg d’un intérieur assez kitch mais spacieux et l’accueil y est vraiment remarquable ! merci louisette ! Pour dîner, sur ces conseils, nous nous rendons au « pti régal », resto routier en bordure de route nationale, un endroit plutot calme, puisque nous serons seuls pour diner, mais vraiment excellent, de bons poissons, et surtout la meilleure tarte au sucre que je n’ai jamais gouté ici !! j’en rêve encore ! les parents, pourtant peu friands de ce genre de douceur, l’ont même aimé !

Mardi 11 septembre,

Jour de pluie,img0340.jpg nous en profiterons pour errer de galerie d’art en galerie d’art, au symposium (du genre d’un musée d’art contemporain), et découvrirons ainsi l’art québecois, très coloré, assez varié, des tableaux, des sculptures pour tous les goûts ! Un petit air de frais au bord du saint laurent, où nous aurons du mal à voir plus loin qe le bout de nos pieds…mais le brouillard et la grisaille donne un certain charme à ce paysage constitué d’étendues sauvages.img0344.jpg

C’est dans la pluie que nous reprenons la route pour se rendre à Rivière du loup, img0357.jpgvisiter les vestiges marins img0366.jpget le musée du papier. Puis les Eboulements, petit village sur les hauteurs, dominant l’île aux coudres.

C’est dans ce coin certainement fabuleux, bien qu’il nous soit impossible de s’en faire une opinion tant que la pluie et la grisaille sont là.., nous trouvons un gîte « au coeur d’art », img0404.jpgtenu par une peintre, c’est la journée art !, et son mari. Gîté habité par aussi un perroquet qui répète « allo et rock and roll », un chat amorphe, un chien pot de colle, le festival des bîbittes (bestioles) ! A peine installés dans notre chambre au thème « afrique..tendance léopard! », les propriétaires nous laissent les clés et proposent que nous dinions chez eux, alors qu’eux seront au resto. Nous voilà dans le québec, où la confiance reigne, aucune inquiétude méfiance envers les étrangers, on se prend donc notre petit dîner tous les trois, dans cette cuisine, décorée de dentelles bleues façon « porte jartelle », c’est plutot comique. L’intérieur est kitch, avec les peintures de la maîtresse des lieux, mais il n’en demeure pas moins qu’on y ressent une certaine chaleur !img0391.jpgau réveil nous attend le déjeuner québecois dans toute sa splendeur : bacon, fèves au lard, oeufs, crèpes!img0393.jpgc’est dans une ambiance chaleureuse, que nous savourons le repas et le paysage img0395.jpg.

Plein d’énergie, nous partons ensuite pour l’île aux coudres, petite île d’une vingtaine de kilomètres, situés à quelques kms des éboulements; pour s’y rendre, bien entendu, nous prendrons le traversier quotidienimg0416.jpg. Puis nous troquons la voiture pour des vélos, pas vraiment de compet’, mais qui roulent (quoique!)img0475.jpgimg0436.jpgimg0459.jpgimg0499.jpgimg0470.jpg…des paysages à couper le souffle !

Après ces quelques heures sportives, nous repartons pour le cap aux oies, assister au coucher de soleil, dans un coin perdu du québec…img0512.jpg, img0522.jpg, img0525.jpg, img0554.jpg, img0565.jpg

Dans ce cas, une image vaut mille mots…

Puis nous remontons à bord de notre flamboyante nissan, en direction de cap aux aigles, petit hameau situé à côté de la malbaie, ville autement « niçoise » de Charlevoix, sans grand intérêt mais ses alentours img05651.jpgvalent le détour sans aucun doute. Après un petit passage sur le port privé de cap à l’aigle, oui l’accès est réservé aux marins comme dans tous les ports québecois !, nous filons voir le gîte réservé, avec surprise nous découvrons une immense maisonimg0604.jpg sur un immense terrain, vue sur le saint laurent. img0607.jpgOn peut aussi admirer les premières couleurs de l’automne. La propriétaire, une petite dame toute gentille, nous raconte qu’elle a toujours vécu dans cette maison, qui lui a été légué par sa grand mère..un passé bien retracé dans le salon, à travers de nombreuses photos, et objets plutôt kitchs ! Pour la soirée, nous décidons de faire le souper campagnard québecois, à base de gras principalement : hamburgers, frites, smoked meat !! et le jus de tomate, pour le côté « santé » !, histoire de se donner bonne conscience . Nous finissons en beauté cette soirée, en allant faire des courses au supermarché IGA qui ferme comme tous les autres à 22H tous les jours !! quelle folle activité !! ce que l’on ne ferait jamais en temps normal..il aura été dit que nous aurons dans notre voyage fait une soirée « beauf » par excellence !

Le réveil matinal s’accompagne d’un déjeuner copieux,img0593.jpg, crèpes aux fruits rouges, toast, fromage, raisons, jus d’orange…de l’énergie en barre pour une journée sportive en perspective.. Le ventre plein, nous grimpons ds l’auto, en route pour un des parcs nationaux du québec : le parc des Hautes Gorges de la Malbaie.Pour s’y rendre, nous empruntons la route principale, route de montagne, assez sauvage, si bien que l’on a croisé un petit ours brun sur la route ! assez inattendu, il ne nous a pas laissé le temps de le photographier mais promis c’est vrai !Puis nous arrivons au parc, payons notre entrée comme tout bon citoyen et partons à la découverte de cet endroit magique img0614.jpg. des gorges, une immense rivière, un temps magnifique, tout y est !img0618.jpg, img0629.jpg. Partis pour du canoe, nous optons finalement pour les vélos, sur les conseils de Mr Robitaille qui nous déconseille fortement l’activité nautique si ne nous sommes pas des habitués ! La réflexion nous a pris une bonne heure, mais aucun regret sur le choix. des vélos de compet’, pour une balade de 4h sr un chemin bordant la rivière, où l’on croisera quelques porcs épics, des paysages incroyables, on en prend plein la vue, voilà de quoi nourrir notre faim de nature ! img0638.jpg. Le bonheur …

Pour continuer sur cette belle lancée, nous img0648.jpgpartons vers le parc des grands jardins, arrivés à destination quelle ne fut pas notre surprise en apprenant que le parc est passé en hors saison et donc fermé, sans aucun camping, désertique, nous voilà paumés en plein québec, après avoir roulé 2h pour y arriver…une prise de décision rapide s’impose, il est 19h, nous n’avons réservé aucun gîte pour passer la nuit, nous sommes dans un coin perdu, que faire ??? direction baie saint paul chez notre copine Louisette img0669.jpgpour passer une soirée relax, souper avec nos restes contenus dans la glacière magique, et filons faire l’activité nocturne québecoise : le jeu de quilles !img0657.jpg..une heure de lancer de boules, de spare, de strike..tout cela dans une salle vide ! seul reste le barmain, quelques petites vieilles poivrotes et nous ! le québec profond !!

Le lendemain, nous repartons vers le sud, en route pour Québec city, img0701.jpg, petite virée à l’observatoire,, à quelques 250 mètres de hauteur pour une première approche de la plus ancienne ville du québec (1634). Ce qui nous permet de distinguer les quartiers, Latin, petit Champlain,..de réaliser l’étendue de cette ville, et l’architecture variée propre au Québec. Les industries, les églises, vieilles demeures et magasin de fourrures foisonnent, tout un passé conté et conservé.

Puisimg0714.jpgnous partons nous balader dans les rues animés de la ville, sur la promenade des gouverneurs qui longe le saint laurentimg0722.jpg, avec le Chateau Frontenac, d’inspiration franco ecossaise, qui met le point final de la balade. Puis nous descendons sur la basse ville, appelée le quartier du « petit champlain »img0732.jpg, le plus ancien quartier, où l’on retrouve les anciennes maisons faites de pierre et de bois, souvent colorées. Les rues pavées sont assez touristiques, avec de nombreuses boutiques d’érables de fourrure, de restos… mais on ne peut nier le charme qui y demeure. La place Royale, la plus connue du Québec, a des airs européens…sans aucun chauvinisme ! Puis nous finissons ce tour de ville par quelques boutiques, dont la fameuse de « crocs », chaussures les plus portés en Amérique, un véritable carton, avec les nouvelles versions hivernales, fourrées !!img0746.jpg…même maman songe à y adhérer !!

Puis redescente vers Montréal, le trip québec s’achève, avec de belles images en tête et de supers souvenirs.

img0990.jpg

Nous profitons de ces quelques heures, pour se balader dans les quartiers connus : Westmount, le quartier anglophone riche, la petite italie, le mile end (quartier juif), le plateau (quartier français), le village (quartier gay), …balade ensuite près du parc lafontaine pour quelques aperçus des esclaiers réputés de Montréal, en colimasson et fer forgé img0801.jpg, img0804.jpg, vernissage dans une galerie d’art, avec la population Hype fashion de Montréal ! Enfin, inévitablement, nous partons manger à la banquise, le spécialiste de la poutine, spécialité québecoise constituée de frites, fromage cheddar et sauce brune, à 18H30 pour être local !img0822.jpg! Enfin, soirée en beauté avec le concert de Bebel Gilberto au National, une petite salle située au coeur du quartier gay, dépaysement total !

Dimanche 16 septembre

Départ pour la région des Laurentides à l’ouest de Montréal, sous un soleil chaud, nous empruntons les petites routes pour apprécier les nombreux lacs propres à cette région, faisons un crochet pour voir à quoi ressemble les puces québecoises..résultat des courses, de petites luges en bois nous ont fait de l’oeil mais sinon rien de très attirant !, puis nous tentons en vain de trouver un pti coin au bord d’un lac pour pique niquer…les abords des lacs sont tous privés, impossible de se tasser entre deux maisons, alors nous décidons d’aller contre la loi en nous posant sur un coin semi privé !img0843.jpg , vue sur un magnifique lac et les premières couleurs de l’automne…

Puis nous poursuivons, vers Le Mont Tremblant, passant par de petites villages haut en couleur. Puis arrive le moment tant attendu : l’arrivée à l’aéroport pour un survol des Laurentides à bord d’une antiquité de l’aviation img0960.jpg un petit coucou de 4 places, des années 70 ! Nous montons à bord, une pointe de stress, jusque ce qu’il faut, quand nous prenons connaissance de l’engin : mini fauteuils orange d’époque, des ventilations à moitié cassées, et le pilote qui en rajoute « l’extincteur et la trousse à pharmacie sont ici ! »puis nous sommes parés pour le décollage, élan du coucou qui met un peu de temps à décoller ! l’adréaline redescend alors, nous voilà à 2000 mètres d’altitude, survolant la région des Laurentides, et plus précisemment le parc national du Mont Tremblant, des lacs par centaine, des forêts boréales à perte de vue…du grandiose ! je vous laisse en juger …

img0866.jpg  img0894.jpg  img0904.jpg

 Une petite heure de sensation, les yeux grands ouverts, nous restons bouches bées ! On en prend plein les yeux, et amassons au passage une quantité inombrable de photos (disponibles sur demande!!).. que du bonheur

Un point final en apothéose pour clore ces dix jours de vacances mémorables

 

My home sweet home

Posté : 6 septembre, 2007 @ 9:18 dans Non classé | 3 commentaires »

Samedi 1er septembre,

 Avec 2 mois de retard, par rapport au traditionnel déménagement collectif du 1er juillet, je me lance dans un mini déménagement : quelques valises et un sac de randoimgp4159.jpg, et c’est parti, je quitte ma coloc française temporaire de papineau pour me rendre Rue de Gaspé où je vais loger 5 mois en coloc.

Situé dans le quartier de la petite patrie imgp4178.jpg, imgp4164.jpgau nord ouest de l’île, quartier familial, animé, où vivent la majeure partie des italiens, quelques asiatiques et juifs dans le quartier a proximité  « le mile end ». Tout p^ès de chez nous se trouve le gros marché ouvert de montréal : Jean talon, ouvert 7j/7 ! des petites rues fleuries, des parcs, des terrasses, un dépanneur au coin de ma rue…une petite vie de quartier à quelques station du centre ville de Montréal. du bonheur ce coin de la ville , puis la cerise sur le gateau…ma nouvelle maison de poupée imgp4169.jpg sort tout droit d’un dessin animé, jolie de l’éxterieur, bien décoré à l’intérieur, un pti jardin fleuri pour les après midi ensoleillées…imgp4173.jpgc’est tout beau, tout bien…quartier Beaubien !!à quelques minutes du métro beaubien, élément très important en prévision d’un hiver glacial  !

Je prends donc connaissance des lieux, des colocs : nicolas, anglophone musicien de 30 ans, très sympa, mais je ne l’ai pas encore beaucoup vu pour le moment, il est souvent en tournée. imgp4176.jpgPuis il y a milène, québecoise, qui travaille pour les enfants en difficulté, fan de l’inde et tendance ecolo bio, adorable, souriante, hyper active !de nouveaux colocs plus proches de la trentaine, super attentifs, joyeux et curieux. J’aurais attendu un moment avant de trouver la coloc de mes rêves, mais ça valait le coup !

imgp4182.jpgpuis commence les soirées…

 

I’m living with an amazing roommate, Nicholas who is teaching me English.  In only three weeks, I feel like my vocabulary has increased exponentially, a veritable proliferation of pronouns, prepositions, and punctuation!  A panaplea of pejorative prods, and polite pleasantries…

Mon autre coloc, Milene est vraiment l’fun aussi, elle m’apprend comment parler comme un vrai Québecoise.  L’autre jour, elle m’a laché un whack pour me dire qu’il mouille a sciaus, et que ça sera un pas pire idée de patenter quelque chose pour me proteger de la bouette. 

Eh! que j’apprends des choses ici…

 

SEJOUR AU BURKINA FASO |
UNE PASSION L' EGYPTE |
Benjamin Sylvander |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Travelogue
| Les CM1-CM2 de Soussac
| Un nouveau départ